Découvrez nos 8 nouveaux parfums ! Cliquez ici.

Quels sont les différents types de mèches de bougie ?

Faire des bougies soi-même peut être une tâche passionnante mais compliquée. Lorsqu'il s'agit de bricoler des bougies, vous vous laisserez probablement séduire par la variété infinie de parfums, de couleurs vives et de types de bougies.

Un aspect essentiel de la fabrication de vos propres bougies, que les débutants négligent souvent, est la mèche. Par conséquent, la plupart des gens choisissent leur mèche sans tenir compte de certains aspects très importants. C'est une grave erreur, car cela peut signifier que votre bougie magnifiquement créée ne brûlera pas correctement, ou pire, pas du tout.

Nous allons voir ici quels sont les meilleurs types de mèches de bougie et pourquoi il est si important de choisir la bonne :

Que sont les mèches de bougie ?

Les mèches de bougie sont l'élément le plus crucial d'une bougie. Sans la mèche idéale, votre bougie serait inutile car la flamme ne brûlera pas correctement.

Les mèches sont le cœur d'une bougie, et leur rôle est d'apporter le combustible (cire) à la flamme. Lorsque la mèche d'une bougie est allumée, la chaleur de la flamme fait fondre la cire autour de la mèche. Agissant comme une pompe à carburant, la mèche attire alors la cire liquéfiée vers la flamme pour la brûler. C'est ce qu'on appelle l'action capillaire. Différentes tailles de mèches permettent d'aspirer différentes quantités de combustible dans la flamme. Si la quantité de combustible est trop importante, la flamme s'enflammera et produira de la suie ; si la quantité de combustible est trop faible, la flamme s'éteindra.

Les différentes tailles de mèches permettent différents niveaux de chaleur. Les mèches plus grandes permettent d'attirer plus de combustible dans la flamme et créent plus de chaleur. Ces mèches conviennent mieux aux grandes bougies ou aux bougies fabriquées avec des cires plus dures comme la cire d'abeille. Les mèches plus petites, qui ne brûlent pas aussi fort parce qu'elles n'apportent pas autant de combustible à la flamme, sont idéales pour les bougies plus fines comme les cierges ou les bougies fabriquées avec des cires plus douces comme le soja.

Comment choisir la mèche parfaite pour une bougie

Il existe une infinité de possibilités en matière de couleurs, de parfums, de récipients, de moules et de mèches. Vous devez tenir compte de tous ces éléments pour choisir la mèche qui convient à votre bougie.

Le type de mèche que vous choisissez a un impact sur la manière et les mécanismes de la flamme de votre bougie, notamment la chaleur, la durée, le jet de parfum et la combustion. Voici quelques facteurs à prendre en compte pour déterminer le type de mèche le mieux adapté à votre bougie :

Le diamètre de la bougie

La première chose que vous devez savoir avant de choisir votre mèche est le diamètre de la bougie. Le diamètre joue un rôle important dans la détermination de la taille et de la durée de la flamme. Par exemple, un diamètre plus large nécessitera plus de chaleur pour que le bain de fusion atteigne le bord de la bougie. Par conséquent, vous devrez choisir une mèche plus grande ou plusieurs mèches plus petites afin que la chaleur soit suffisante pour faire fondre toute la surface de la bougie.

Pour déterminer le diamètre de votre bougie, utilisez une règle pour mesurer d'un côté à l'autre de la partie la plus large de votre bougie. Utilisez cette information lorsque vous cherchez la bonne mèche.

Le type de cire de bougie

Le type de mèche recommandé pour une bougie varie également en fonction du type de cire que vous utilisez. Les différentes cires ont des densités et des points de fusion différents et nécessitent donc un niveau de chaleur différent de la part de la mèche pour que la bougie brûle bien.

Par exemple, en raison de la consistance dure et collante de la cire d'abeille, la mèche de coton tressée est idéale pour les bougies fabriquées avec cette cire. La construction unique des mèches de coton tressées, combinée aux processus de traitement, en fait un excellent choix pour les cires qui sont très visqueuses lorsqu'elles sont fondues. Elles sont conçues pour friser pendant la combustion, ce qui minimise l'accumulation de carbone.

Parfum et couleur

Vous devrez également tenir compte du type d'huile parfumée et/ou de colorant que vous utilisez ainsi que de la quantité que vous utilisez lorsque vous choisissez une mèche.

L'utilisation de parfums et de colorants qui ne sont pas conçus spécifiquement pour la fabrication de bougies peut altérer la qualité de combustion de votre bougie. Seuls les parfums et les colorants à base d'huile doivent être utilisés. Les parfums à base d'alcool, les colorants alimentaires, les crayons, le mica et même certaines huiles essentielles peuvent interférer avec l'action capillaire et la combustion de vos bougies.

L'ajout d'une trop grande quantité de parfum et/ou de colorant peut également modifier la façon dont votre bougie brûle. Il est très important de faire un essai de combustion pour chaque recette de bougie que vous réalisez afin de garantir une combustion optimale. Il se peut que la mèche parfaite pour une recette ne fonctionne pas aussi bien dans une bougie fabriquée avec une autre recette.

Fixer et centrer la mèche

Lorsque vous mouchez votre bougie, vous devez vous assurer que votre mèche est bien fixée et centrée afin d'obtenir la meilleure combustion possible.

Nous vous recommandons d'utiliser un stickum pour mèche qui a été créé spécialement pour fixer la base de votre mèche au milieu du fond de votre récipient. Cet outil empêchera votre mèche de flotter dans la cire liquide. Si vous ne fixez pas votre mèche, vous risquez de la voir flotter sur le côté d'un récipient en verre, ce qui la ferait éclater et répandrait de la cire chaude partout.

Un autre outil que nous vous recommandons d'utiliser lors de la fabrication d'une bougie est un outil de centrage de la mèche. Il permet de maintenir la mèche en ligne droite au centre de la bougie pendant la prise de la cire. Si vous ne l'utilisez pas, votre mèche peut finir par pencher d'un côté, ce qui entraînera un bain de fusion qui n'atteindra pas le bord de toute la bougie.

Types de mèches pour bougies

Une variété de matériaux et de techniques sont utilisés pour créer des mèches de bougies de qualité, chaque type étant conçu pour répondre à un critère de combustion différent.

Nous abordons ici les principaux types de mèches pour bougies :

Mèches à noyau

Les mèches à noyau sont constituées d'une couche extérieure de fibres tressées ou tricotées autour d'un matériau central qui fournit différents niveaux de rigidité pour aider la mèche à se tenir debout dans un bain de cire fondue.

Les types de matériaux de base les plus courants sont les suivants

Les mèches à âme peuvent être utilisées dans les piliers, les votives et les bougies en pot.

Mèches tressées plates

Les mèches tressées plates ou tricotées sont généralement fabriquées à partir de fibres haute performance. Ces mèches permettent d'obtenir une combustion plus propre, une mèche auto-taraudeuse avec une résistance structurelle supplémentaire, un enroulement contrôlé et une flamme plus chaude et plus efficace.

Les mèches en papier à haute résistance (HTP) sont un exemple de mèches tressées plates. Elles constituent un excellent choix pour les bougies à base de paraffine, de cire d'abeille, de légumes et de gel.

Mèches carrées

La mèche carrée est conçue pour se recourber pendant la combustion, ce qui minimise l'accumulation de carbone. Conçu à l'origine pour les bougies en cire d'abeille, ce type de mèche est maintenant utilisé dans tous les types de systèmes de bougies.

Leur conception permet d'éviter qu'elles ne se bouchent. Elles sont donc idéales pour la cire d'abeille en raison des sédiments naturellement présents dans la cire qui peuvent interférer dans le processus de combustion.

Mèches en bois

Ces deux dernières années, les mèches en bois ont gagné en popularité. C'est principalement parce qu'elles offrent une esthétique visuelle incroyable et un doux crépitement lors de la combustion.

Ces mèches se présentent sous forme de mèches à une ou plusieurs épaisseurs, décoratives et façonnées, 100 % bois, semi-bois et combinaisons coton et bois.

L'utilisation de mèches en bois présente de nombreux avantages, en plus du crépitement qu'elles produisent en brûlant :

  • Elles ne présentent pas de ‘’mushrooming’’, peu d'accumulation de carbone, de débris ou de suie.
  • Elles sont dures et rigides, ce qui signifie qu'il n'est pas nécessaire de les redresser lors de la fabrication de vos bougies.
  • Les mèches en bois peuvent être utilisées dans tous les types de cire à bougie et pour fabriquer de nombreux types de bougies, y compris les bougies à réservoir, les piliers et les bougies votives.

Raisons de choisir la bonne mèche de bougie

La mèche de votre bougie est la partie la plus simple mais aussi la plus cruciale de votre bougie. C'est en fait le moteur de votre bougie, qui détermine la durée de sa combustion.

Vous devez donc choisir le bon type de mèche pour votre bougie. Un manque de test de combustion et une mauvaise formation peuvent vous conduire à choisir la mauvaise mèche.

Le fait est que chaque mèche a sa paire pour la cire de bougie. Une mèche inadaptée peut empêcher la diffusion de votre parfum, provoquer une mauvaise combustion et faire en sorte que votre bougie brûle trop lentement ou trop rapidement.

Comment savoir si vous utilisez la mauvaise mèche de bougie ?

L'utilisation d'un mauvais type de mèche peut entraîner de nombreux problèmes liés aux bougies. Nous vous présentons ici quelques signes qui indiquent que vous utilisez la mauvaise mèche de bougie :

  • Si votre mèche de bougie s'éteint d'elle-même, il y a de fortes chances que votre bougie souffre de l'une des erreurs potentielles suivantes. Vous avez peut-être choisi une mèche de bougie qui n'est pas assez grosse. Dans ce cas, vous devez trouver une mèche qui produira une flamme plus forte et plus chaude. Un élément de votre cire peut obstruer votre mèche. Par exemple, si vous avez utilisé du crayon ou du mica pour colorer votre bougie ou si vous avez utilisé de la cire d'abeille qui n'a pas été suffisamment filtrée. Enfin, vous avez peut-être ajouté trop d'huile de parfum. Essayez de vous en tenir à la charge de parfum recommandée indiquée sur l'étiquette de la cire.
  • Le "mushrooming" se produit lorsque la cire ne brûle pas assez vite pour suivre la mèche. La surabondance de cire entraîne l'accumulation de carbone, ce qui crée un "chapeau de champignon" noir sur la mèche. Cela se produit généralement lorsque la mèche n'est pas de la bonne taille pour la bougie, souvent elle est trop grande. Pour réparer une mèche en forme de champignon, coupez le "chapeau" noir et courbez le bout de la mèche. Il est essentiel d'utiliser la bonne mèche, la bonne cire et les bons parfums lors de la création d'une bougie pour éviter l’effet champignon à l'avenir.
  • Les mèches vacillantes peuvent produire de la suie et de la fumée. Parmi les facteurs susceptibles de faire vaciller votre bougie, citons une mèche trop grosse, un flux d'air trop important provenant de sources telles qu'une fenêtre ouverte ou un ventilateur de plafond, et des impuretés de cire qui sont aspirées dans la mèche et empêchent une combustion correcte.
  • Si votre bougie ne fond pas jusqu'au bord, elle crée un tunnel et peut être difficile à corriger. Les tunnels sont généralement dus à l'une des deux raisons suivantes. Premièrement, la mèche est trop petite pour le diamètre de votre bougie. Vous devez donc utiliser une mèche plus grande. L'autre possibilité est que la bougie n'a pas été brûlée assez longtemps pour atteindre le bord. Dans ce cas, votre mèche peut se noyer lors des brûlages suivants. Il est très important, chaque fois que vous brûlez une bougie, de ne pas l'éteindre avant qu'elle ait fondu sur toute sa surface.

En règle générale, la mèche doit se consumer d'un pouce de diamètre par heure et atteindre le bord après 4 heures de combustion au maximum. Par conséquent, si votre bougie a un diamètre supérieur à 4 pouces, nous vous recommandons d'utiliser plusieurs mèches. Par exemple, pour une bougie de 5 pouces de diamètre, vous pouvez utiliser 2 mèches connues pour créer un bassin de fusion de 2,5 pouces chacune.

Conclusion

De nombreux facteurs entrent en jeu dans le choix de la meilleure mèche pour votre bougie, mais c'est de loin l'élément le plus vital de votre système de bougie.

Le plus important, c'est que votre mèche déterminera la durée de vie de votre bougie, la puissance de votre parfum et la propreté de la combustion de votre bougie. Pour plus d'informations sur la création de la bougie parfaite, lisez l'article de l'American Chemical Society intitulé "Une lumière sur les bougies’’

Français
Français